Non soumis à l'état

Qu'y a t-il de Juste ?

"Mon rôle est de tout faire pour que la justice soit toujours assuré dans notre pays afin de garantir les droits de chacun, vous comprenez ?!" M'a dit le juge. J'écoute le verdict dubitativement. Mais qui est cette personnes en face de moi ? Quel est ce sentiment de supériorité, cette puissance qui lui permet de croire qu'il peut me juger ? Qu'elle est cette connaissance qui lui permet de prétendre avec conviction que mes actes sont bons ou mauvais ? Pourtant cette Homme est loin d'être bête, mais serait-ce la sénilité qui le rend si crédule, si naïf ? Il est évident que cette homme possède un certain savoir. Il semblerait que celui-ci connaisse particulièrement bien les lois. D'ailleurs il ne peut cesser de me le rappeler " Vous êtes accusé de... article 332-1, ainsi que de ... article 322-2... ect". Mais je connais déjà très bien toutes ces lois, trop bien même peu être. Cependant doit on obéir à une loi que l'on juge injuste ? En théorie les lois représentent ce qui es "juste" car elle sont soit disant la volonté du peuple. Mais quand on sait que les lois sont votées et acceptées par une masse d'ignorants et d'aliénées, vicieux et égoïstes, des personnes incapables de voir ce qui est bon ne serait-ce que pour elles-même, et ignorant totalement la notion d'altruisme, on peut alors se poser quelques questions concernant la bonne nature des lois.
De plus, le citoyen, doit il un seul instant, dans quelques mesures que se soit abandonner sa conscience au législateur ? Je pense que nous devons d'abord être des Hommes, et des citoyens ensuite. Le respect de la loi vient après celui du droit naturel. La seule obligation que j'ai le droit d'adopter c'est d'agir à tout moment selon ce qui me parait juste. Et le respect des lois n'a jamais rendu les hommes plus juste, et à cause du respect qu'ils lui marque, les être bien disposés deviennent eux même les agents de l'injustice dans l'inconscience la plus total. Le caractère juste des lois n'est qu'une illusion et les juges ne sont que les chimères qui les incarnes. Ainsi si on devait juger des Hommes de lois entièrement par les effets de leurs actes et non en partie pour leurs intentions, ils mériterais d'être classé et punis avec les malfaiteur que eux même condamnent. Car on ne peut prétendre faire régner la justice dans une société qui ne garanti pas les trois grands principes qui sont le principe d’égale liberté, le principe d’égalité des chances et le principe de différence. Cela ne vous sembe-t-il pas logique ?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×